Le verre : un emballage recyclable à l'infini

Le verre est un matériau 100% et indéfiniment recyclable. C'est le sable, extrait directement du milieu naturel, qui est la matière première qui permet de fabriquer le verre.

Le recyclage du verre est organisé en France depuis 1974. Fondre du verre recyclé nécessite moins d'énergie que de fondre les matières premières entrant dans la composition du verre. Peu à peu, la récupération du verre a trouvé d'autres motivations :

  • la nécessité de limiter le volume des déchets ménagers
  • l'intérêt de diminuer le prélèvement de matières premières dans la nature

Désormais, un emballage en verre sur 2 est récupéré et recyclé. Le recyclage du verre diminue d'environ 12% le poids des déchets ménagers à éliminer.

1392 tonnes de verre collectées sur la zone du SMECTOM en 2010, soit 34,7 Kg/hab/an.
La moyenne nationale en 2009 était de 38,42 Kg/hab/an.

Comment trier ?

Chaque commune du SMECTOM dispose d'au moins une colonne, à l'exception de 2 communes des Baronnies. Dans les villes, plusieurs colonnes sont disposées dans les quartiers.

Quoi trier ?

Les bouteilles et bocaux uniquement, sans les bouchons et couvercles.

Les erreurs à ne pas commettre !

Erreurs à ne pas commettre !

Les ampoules, néons, faience, porcelaine, vaisselle, bouchons, capsules, couvercles, pare-brise, vitres, miroirs...

Ces erreurs sont prise en compte dès leur arrivée à la verrerie d'Albi et provoquent un déclassement de la benne entière, soit une moins value sur le prix de rachat. En effet, ces erreurs altèrent le processus de recyclage du verre et nécessitent des interventions supplémentaires pour aboutir au recyclage définitif.

Le processus de recyclage

Une fois jeté dans le récup'verre, le verre est transporté directement à Albi, à la Verrerie Ouvrière, pour y être recyclé.
Il est lavé, trié et concassé afin d'obtenir une poudre, le calcin, qui permettra la fabrication de nouveaux emballages en verre.

Processus de recyclage du verre